La carte d’identité au casino

Dans le cadre de la promotion du "jeu responsable", les casinos exigent la présentation d’une carte d’identité à l’entrée du casino.

En France, cette disposition légale vise à protéger les mineurs et les "interdits de jeu" en garantissant qu’ils ne pénètrent pas dans les salles de jeux de table et de machines à sous des 193 casinos du pays depuis novembre 2006 : vous devez donc présenter une pièce d’identité valide à l’entrée du casino.

L’objectif de cette mesure est de filtrer les mineurs ainsi que les personnes interdites de casino et de lutter contre le jeu pathologique. Les interdits de jeu, qu’il s’agisse de joueurs pathologiques ou de personnes ayant semé le trouble dans un casino, sont au nombre de 43 000 à ce jour en France, à leur propre demande ou à celle de l’établissement de jeux.

Les contrôles sont réalisés par des vigiles ou des appareils modernes, par exemple le groupe Partouche permet aux joueurs de glisser leurs cartes d’identité dans une machine et l’accès est autorisé ou refusé. Les casinos du groupe Tranchant ont opté pour la biométrie : il suffit juste de présenter sa carte et de mettre son index sur la borne et l’empreinte permet l’accès du joueur. Ce système ne s’applique qu’aux clients possédant une carte de fidélité et aucun historique de passage ni de données sur les joueurs n’est conservé car cela est interdit par la législation.

En Belgique vous devrez avoir 21 ans et présenter une pièce d’identité, et vous serez pris en photo à l’entrée du casino. A Malte, les visiteurs étrangers peuvent accéder au casino à partir de 18 ans et les Maltais à partir de 25 ans.