Choisir sa machine à sous

La plupart des gens pensent que toutes les machines à sous sont similaires : ce n’est bien évidement pas le cas. Voici quelques informations qui vous aiderons à choisir la machine à sous qui vous conviendra, ainsi que quelques conseils.

Toutes les machines à sous ne sont pas identiques, et pour les différencier il vous faudra “lire” la machine, ou plus exactement lire la notice qui indique notamment le taux de redistribution. Jetons un coup d’oeil sur une machine à sous typique et sur les informations que l’on peut y retrouver.

En premier lieu, vérifiez le type de jetons ou de pièces que vous pouvez utiliser dans cette machine à sous, ainsi que les mises minimales et maximales acceptées.

Il existe différents types de machines à sous :

La machine à sous à multiplicateur

- (multiplier slot en anglais)
Cette machine propose un gain pour un symbole particulier et le nombre de jetons joués est multiplié si ce symbole apparait par le nombre de fois prédéterminé. La multiplication est linéaire (proportionnelle au nombre de pièces jouées), mais en général une mise maximale vous fera gagner beaucoup plus.

Ex : Si la machine à sous paie 5 jetons lorsque vous jouez avec un jeton et que vous obtenez trois citrons, elle paiera 10 jetons si vous jouez avec 2 jetons et 15 si vous jouez avec 3 jetons.

Cette machine ne vous pénalisera pas si vous ne souhaitez pas jouer avec le maximum de jetons. Si vous préférez jouer un jeton à la fois, ce type de machine est fait pour vous.

La machine à sous à bonus multiplicateur

- (bonus multiplier slot en anglais)

Cette machine fonctionne comme la précédente, à l’exception qu’elle offre un bonus lorsque vous jouez avec le maximum de jetons et que vous obtenez le jackpot.

Ex : les trois 7 paieront 1000 jetons pour un jeton, 2000 pour 2 jetons, mais 10 000 jetons pour la mise maximale.

La machine à sous à multiples lignes de paiement

- (multiple payline slot en anglais)

Ces machines proposent de jouer avec plus d’une ligne de paiement. Chaque jeton active une ligne de paiement particulière. Si vous gagnez sur une ligne pour laquelle vous n’avez pas inséré de jeton, vous ne recevrez rien. A l’époque des machines à sous mécaniques, les machines à sous n’avaient que trois lignes de paiement. De nos jours, il est possible de trouver jusqu’à 25 lignes de paiement qui s’entrecroisent au milieu de 5 bobines dans les machines à sous vidéo.

La machine à sous à paiement choisi

- (Buy-a-pay slots en anglais)

Ce sont les machines à sous les moins bien comprises dans le monde du casino. Sur une machine "buy-pay" il faut acheter la ligne de paiement ou les types de combinaisons.

Ex : Sur la machine à sous “Sizzlin 7’s”. La machine paie pour des cerises, des bars et des 7. Si vous jouez avec un seul jeton, vous ne pourrez recevoir de l’argent que sur les cerises alignées. Deux jetons ne vous permettront de jouer qu’avec les cerises et les bars. Avec trois jetons, vous pourrez jouer avec les trois symboles.

Conseil : ne jouez pas à cette machine si vous ne jouez pas avec la mise maximale sous peine de croire toucher le jack pot si trois 7 sont alignés pour finalement se rendre compte que vous n’avez pas mis assez de jetons pour l’emporter.

La machine à sous à jackpot progressif, ou cumulé

- (Progressive slots en anglais)

Les machines à sous à jackpot progressif sont inter connectées et augmentent leurs jackpot ensemble. Ainsi, des machines à sous de plusieurs casinos différents peuvent être connectés ensemble pour pouvoir proposer un jackpot énorme, qui peut attendre des centaines de milliers de dollars. Ce type de machine à sous a un très mauvais taux de redistribution sur les petits gains afin de permettre d’engranger plus pour le jackpot cumulé. Vous devez jouer le maximum de jetons pour pouvoir décrocher le jackpot cumulé.

Conclusion

Toutes les machines à sous ont leurs informations inscrites dessus, prenez donc du temps pour les lire, cela vous permettra de choisir la machine à sous qui correspondra le mieux à vos attentes.

Sachez enfin qu’il n’existe a aucun lien entre le pourcentage de redistribution et le fait que la machine soit buy-pay ou multiplier, certaines machines étant à la fois buy-pay et multiplier.